L’infidélité dans son couple : Comment s’en sortir ?

Quand on rencontre l’infidélité dans son couple, comment peut-on s’en sortir ? Une situation des plus complexe pour laquelle on se pose beaucoup de questions :
> Est ce qu’on doit se séparer ?
> Comment se comporter vis à vis de l’autre ?
> Faut-il en parler à ses amis ou des membres de sa famille ?
> Que vont penser les autres ?
> Est ce que je vais pouvoir pardonner ?
> Pourquoi il ou elle a fait ça ? – Pourquoi j’ai fais ça ?


Dans ces accompagnements, c’est l’une des démarches les moins facile et qui peut parfois prendre beaucoup de temps.
Une chose est sure, c’est que cette infidélité doit devenir une histoire du passé et non un blocage du présent. Et pour ça, chacun doit travailler sur lui pour en sortir grandi. Souvent on pense que la personne qui souffre le plus dans cette histoire est la personne qui a été trompé. Attention car l’autre personne a aussi la plupart du temps de la souffrance (culpabilité, mésestime de soi, questionnement sur soi etc …) Il faudra donc entamer un travail à deux pour avancer si on veut avoir plus de chance de s’en sortir. Et ça, même si à la fin du travail on décide de se séparer. Car en effet, si on ne fait pas ce travail sur soi et qu’on prend la décision de se séparer, cette blessure non soignée finira tôt ou tard par resurgir.

Comment faire pour s’en sortir ?

Alors quand on se trouve confronté à l’infidélité dans son couples, quelles sont les étapes pour s’en sortir ? Aujourd’hui j’accompagne des couples qui ont envie et besoin d’avancer sur cette thématique. Mais souvent ils se retrouvent confrontés à une spirale dans laquelle on ne fait que ressasser l’histoire et peut être même que ça devient une occasion de ressortir quelques vieux dossiers. Cette période doit au contraire être une période de questionnement. Essayer de comprendre pourquoi est ce qu’il y a eu cette infidélité sans essayer de chercher un coupable. Souvent c’est la voie qui est prise, mais rappelez-vous, si on veut avancer, il faut observer la situation avec une neutralité bienveillante. Alors oui la blessure nous fait ressentir des émotions, et d’ailleurs il ne faut pas hésiter à les exprimer pour qu’elles puissent avoir leur espace. Plus on accepte ses émotions et plus en avance.

Ensuite il faut essayé de comprendre l’autre, ce qu’il peut ressentir et ceci dans une cas comme dans l’autre. Ce qui exige une communication en passant par les questions. Cette stratégie va avoir deux bénéfices, vous pourrez mieux le ou la comprendre et vous aidez l’autre également à faire son propre cheminement pour mieux se comprendre lui même et mieux comprendre la situation. Cette étape là vise également à changer son regard sur l’autre, car oui cette expérience va changer le regard que l’on porte sur l’autre, mais aussi sur soi. Ne plus voir l’infidèle et la personne trompée, mais bel et bien deux êtres humains avec leurs imperfections.

La dernière étape d’un tel travail se passera sur le pardon et la résilience. Pardonner à l’autre, mais également à soi ! Ce travail reste peut être celui qui demande pour certaines personnes le plus de temps. Puis après s’être et avoir pardonné arrive le temps de la résidence. Apprendre à vivre avec.

Une fois tout ce travail effectué alors vous pourrez réfléchir ensemble pour prendre la meilleure décision, rester ou se quitter. Mais encore une fois toujours dans une intelligence émotionnelle pour que ça se passe le mieux possible pour l’un comme pour l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *